Rouler en camping-car ou en caravane à la montagne est une expérience à faire pour vivre un séjour inoubliable. Dans ce cas, chercher un hébergement n’est plus nécessaire, ce qui est à la fois très pratique et économique. Cependant, cette aventure peut être dangereuse à cause de l’altitude et du climat. Quelles sont alors les précautions à prendre pour rouler avec une caravane en montagne ?

Vérifier l’état du camping-car ou de la caravane avant le départ

un mécanicienAvant le départ à la montagne, il est impératif de procéder à la vérification de l’état du camping-car. Ce véhicule imposant va parcourir des routes et des montées difficiles lors du voyage. Il faudra donc l’entretenir régulièrement avant le jour du départ. Ce genre de préparation permet d’éviter tout dysfonctionnement pouvant être fatal. Voici tout ce que vous devez vérifier :

A lire aussi : Exploration de la nature et de la détente dans le sud de la France en camping

  • Les freins,
  • La batterie,
  • Les pneus.

N’oubliez pas de tenir compte des routes de votre itinéraire.
Puis, étant donné que le séjour se déroulera à l’intérieur du camping-car, il est également essentiel de vérifier l’équipement à emporter. Analysez alors le chauffage et le matériel de cuisine, afin de voyager dans un confort maximal.

En montagne, il est aussi difficile de se réapprovisionner en nourriture. Il est de ce fait recommandé de partir avec un stock de vivres assez important.

A lire en complément : Plongée au cœur de l’expérience « Calvi camping

Faire attention à la conduite

une caravane sur la routeQue ce soit les montagnes dans les Alpes ou dans les Pyrénées, les routes et les chemins sur lesquels vous devez rouler sont souvent escarpés et en mauvais état. Le conducteur doit donc faire attention à la manière dont il conduit.

Il est conseillé de miser totalement sur la prudence et le respect des limitations de vitesse. À cela s’ajoute une bonne connaissance du fonctionnement du camping-car ou de la caravane.

Avant le jour du départ, le conducteur doit alors être familier avec son véhicule. Aussi, il doit le tester de nombreuses fois. L’équipement doit être vérifié scrupuleusement, et le conducteur doit prévoir assez d’essence pour tout le trajet. L’itinéraire doit également être maîtrisé par le conducteur. Mieux encore, celui-ci doit avoir une carte des lieux qui lui servira à se repérer durant le voyage dans les montagnes de France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *